Bien vieillir chez soi

 

Les esquisses présentées sont beaucoup plus parlantes que tous les discours, et chacun à pu apprécier les idées exposées, comme ici par Artur Camille et Hadrien Metzinger (Bivouac).

Le centre social propose une exposition de quatre projets de réhabilitation d’habitat. Ce sont les derniers retenus au concours architectural proposé par Créativ’âge, collectif du centre social, en concertation avec le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement (CAUE).

Lundi, le vernissage de l’exposition a réuni bon nombre de personnes, en présence des équipes d’architectes. Bivouac (Douarnenez) lauréat, GAA (Plouguerneau), Tangram et Quality street (Brest), ont expliqué la démarche de leur projet et les concepts choisis, qui avaient un scénario identique comme point de départ. Entre analyse urbaine, redécoupage parcellaire, méthodologie, choix des matériaux, redistribution de l’espace, etc., ces projets représentent une base d’idées et de travail pour réadapter son habitat, sans avoir à sortir de l’argent. « Toutes ces ébauches, qui mettent en situation une personne âgée habitant seule et un jeune ménage désireux de s’installer dans son quartier, ont un point commun, commentaient les architectes. Ils privilégient la mutualisation d’un maximum de besoins ainsi que le partage des espaces, sans en consommer plus aux alentours, pour que les personnes se rencontrent ».

Après la présentation des différentes phases et des solutions proposées par les équipes, chacune a pu répondre aux questions très diverses de l’assemblée.

 

 

Aller au contenu principal