Vieillissement. Un concours d’architectes pour adapter un logement

 

C’est un jury, mêlant des personnes du CAUE (22, 29 et 56), conseil départemental, centre social, architecte, urbaniste, et mairie Plouzané et Brest métropole, qui a statué.

Le jury qui a statué était composé de personnes de différents CAUE (22, 29 et 56), du conseil départemental, du centre social, architecte, urbaniste, de la mairie de Plouzané et de Brest métropole.

Faire face au vieillissement de la population en adaptant l’habitat : un défi à relever, et l’objet d’un concours lancé en mars par le collectif d’habitants de Plouzané Créativ’âge. Le cabinet douarneniste Bivouac architectures a été désigné lauréat devant onze autres concurrents.

Vendredi, au centre social de La Courte Échelle, à Plouzané, Bivouac architectures, de Douarnenez, a été désigné lauréat, parmi douze concurrents, d’un projet d’idée d’architecture lancé en mars. Il concerne l’adaptation et la transformation de l’habitat d’une maison cristallisant un certain nombre de difficultés, dont le vieillissement de la propriétaire.

 

« Imaginer des solutions de transformation et d’adaptation des logements »

 

Depuis quelques années, Créativ’âge, un collectif d’habitants de Plouzané fédéré dans le cadre du centre social La Courte Échelle, s’intéresse à la question de l’adaptation du logement au vieillissement. Il s’attache notamment aux quartiers où résident ces habitants, qui ont été conçus sans tenir compte de ce facteur, et à leur propre maison présentant parfois des configurations spatiales peu commodes. « À la suite d’une exposition qui retraçait l’évolution urbaine de Plouzané, une réflexion du collectif a mené à réinterroger les modèles d’urbanisation et à imaginer des solutions de transformation et d’adaptation des logements au public vieillissant. Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) du Finistère a été approché, pour envisager une suite plus prospective », explique Dominique Mazéas, directrice du centre social.

 

« La délibération a été longue »

 

Deux projets sont apparus comme des prolongements opérationnels, dont la mise en place d’une permanence architecturale lors de la Semaine bleue (qui se déroulera du 7 au 13 octobre, sur le thème « Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons ») et l’organisation de ce concours architectural. Pour ce faire, un scénario (*), fruit d’une concertation étroite entre le CAUE et Créativ’âge, a été proposé.

« Chacun des quatre derniers projets retenus était clair, riche et proposait des solutions brillantes. La délibération a été longue car la qualité des projets a demandé au jury du temps pour la discussion et la réflexion », poursuit Dominique Mazéas.

Lors de la Semaine bleue d’octobre, les habitants pourront découvrir les différents projets, qui seront exposés au centre social, en présence des équipes d’architectes.

 

Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils